Test Terrain du Tamron 70-200mm f/2.8 Di LD (IF) Macro sur Pentax K-7

Bonjour à toutes et tous pour un nouveau test terrain sur le K-7 Pentax.

Cette fois ci, nous allons essayer un objectif sortie en 2008 le Tamron 70-200mm f/2.8 Di LD (IF) Macro

Specifications Techniques :

Focale (mm) :  70-200 [équiv. 108-308 mm si utilisé sur Pentax - Coeff 1.54]
Lentilles/groupes :  13 groupes / 18 éléments
Nombre de lamelles : 9
Ouverture maximale/Minimale :  f/2.8 – f/32
Angle de vue : 35°-12°
Distance de mise au point minimum : 0.95m à 200mm

Mise au point : Auto Focus Micro moteur

Construction:

Pare-soleil : Fourni en plastic
Ensemble des éléments : Métal & Plastique

Taille & poids:

Diamètre de filtre :  77m
Diamètre (mm) et longueur (mm) : 89.5mm diametre x 194.3mm longueur
Poids :   1.330kg

Voici ce que cela donne monté sur le K-7 et sa poignée. Oui, cela fait un beau morceau, on ne passe pas inaperçu et on fait un peu de muscu au passage!


Le Tamron 70-200 F/2.8 monté sur le K-7

L’objectif est bien construit, inspire confiance de par sa solidité, sa finition, et son poids même si pour ce type d’objectif, il reste relativement léger car n’embarquant pas de stabilisation.

Concernant ce point, c’est un vrai pus d’utiliser cet objectif sur Pentax qui embarque la stab dans le boitier. Pour Canon et Nikon, cet objectif n’existe pas à l’heure actuelle en stabilisé!

Première sortie avec Tamron 70-200 f/2.8 :

Réveil très matinal (7h00) pour ce dimanche matin afin de rejoindre le groupe Flickr des Balades Parisiennes. Le RDV est donné sous l’arc de Triomphe pour une balade sous le thème de Paris désert en ce dimanche de la mi-aout!

Première sensation… mon sac est vachement plus lourd que d’habitude.. j’espère que je ne me trimballe pas ce lingo pour rien :o )

Première photo à F/2.8 afin de vérifier la qualité optique à pleine ouverture. Je suis agréablement surpris, c’est déjà bon.


Exif photo : 92mm , F/2.8, 1/40s, Iso 400

J’ai le Tamron 17-50 F/2.8 et je retrouve de suite le piqué des objectifs Tamron expert ainsi que le bon contraste des images.

On arrive déjà à la place du trocadero et j’en profite pour aller chercher un peu de détails sur les minis tours Eiffel:

Exif photo : 200mm , F/4, 1/1000s, Iso 200

Crop à 100% de l’image ci-desssu :

On voit que pour une ouverture à F4 avec une focale à 200mm, soit 308 avec l’APS-C on a un très bon piqué pour cet objectif.

Certe, on est en dessous d’un 70-200 Pro de chez Nikon ou Canon, mais on est aussi 3 à 4 fois moins cher!!!

Durant la suite de la balade, j’ai essayé d’exploiter les qualités d’un tel zoom pour aller ‘voler’ quelques portraits sur le champs de Mars.

Je me règle à F/4, un bon compromis pour obtenir un bon piqué et un superbe bokeh d’arrière plan. Je signale par la même que le bokeh du Tamron est vraiment plaisant.

Pour une première fois avec un objectif de cette amplitude, je commence à comprendre pourquoi le 70-200 fait partie des objos indispensables pour tous photographes pro ou expert.

Exif photo : 170mm , F/4, 1/1000s, Iso 200

Exif photo : 200mm , F/4, 1/1000s, Iso 200

Un petit test sur une ?macro? Bon faut pas rêver, le marketing est là, l’objectif à une dénomination macro, cela ne permet que de faire de la proxy et pas de la vraie macro

Exif photo : 70mm , F/4, 1/800s, Iso 200

Séance de portraits posés avec le Tamron 70-200:

J’ai vraiment apprécié d’utiliser cet objectif lors de session de shooting sur des portraits posés. Son amplitude apporte une vraie souplesse d’utilisation afin de varier les cadrages sans avoir à changer d’objectif toutes les 5mn.

Voici quelques exemples:

Exif photo : 70mm , F/4, 1/250s, Iso 200

Exif photo : 92mm , F/4, 1/400s, Iso 200

Pour des photos de sport ou d’animaux :

En portrait, il est vraiment top, par contre, ne  compter pas faire des photos sportives ou d’animaux car l’AF de cet objectif trouve vite ses limites sur des objets en mouvement.

Vous aurez beaucoup de flou. Il faut également dire que l’AF du K-7 n’est pas ce qui se fait de mieux en reflex!

Exif photo : 88mm , F/5.6, 1/160s, Iso 200

Séance nocture en pose longue :

La puissance du zoom peut s’avérer très pratique pour isoler des éléments de paysage ou des monuments.

Lors de poses longues au trépied, la bague de l’objectif permet de fixer le trépied directement au niveau de l’objectif afin d’équilibrer au mieux le bloc objo+boitier.

J’ai obtenu de très bons résultats; par contre il faut être équipé d’un pied costaud et surtout d’une rotule qui tient la charge; 3,5 kg le tout monté!


Exif photo : 70mm , F/8, 13s, Iso 100

Conclusion:

J’ai vraiment été emballé par la qualité optique de cet objectif et la facilité avec laquelle on peut isoler un sujet pour faire un portrait.

Malgré son encombrement, on réussit  vite à se faire oublier pour capturer des portraits très naturels avec ce zoom qui en PAS-C monte à 310mm!

Son seul défaut, et encore suivant l’utilisation que l’on veut faire d’un tel objectif, est la lenteur de son AF qui comparé à un canon, nikon, ou sigma dernière génération est vraiment à la traine!

Mais comme évoqué plus haut, on n’est pas dans la même gamme de prix.

Les plus :

- Bonne construction

- Bon rendu d’images contrastées et bien piquées dès F/2.8, très bien à partir de F/4.

- Très bon bokeh

- Bague de fixation sur l’objectif

- Prix attractif

Les moins :

- AF à la traine pour la photo de sport ou animalière

- Présence d’aberration chromatique en hautes lumières ( avec LR3, cela s’efface facile)

- Poids et encombrement, mais c’est la catégorie qui veut cela!

- Option macro qui s’apparente plus à du proxy

Merci de votre lecture, et rendez-vous bientôt pour le test du dernier boitier Pentax, le K-5.

Un grand merci à l’équipe de Geek-Trend.com pour leur confiance.

Photos et article de Stephane Pironon.

Vous pouvez trouver plus de photos faites avec le Tamron F/2.8 sur mon Flickr;

3 thoughts on “Test Terrain du Tamron 70-200mm f/2.8 Di LD (IF) Macro sur Pentax K-7

  1. Bravo pour ce test extrêmement intéressant et complet. Tant qu’à vos photos…on se sent tout d’un coup très médiocre !
    J’ai noté vos remarques sur la lenteur de l’autofocus. J’espère que le Sony Alpha 550 fera mieux au moins dans ce domaine: c’est quand même lui qui mouline. Non?
    Je fais pas mal de photos d’athlétisme (en salle à cette période) et le choix du tamron présente un risque. D’un autre côté je me méfie un peu de la fiabilité du Sigma.

  2. Le moteur et la course du tamron sont source de ces lenteurs de map. Je ne suis pas sur que le boitier change beaucoup cette constation. En revenche pour du shooting mode, le piqué est exceptionnel pour ce prix! C’est un choix. La photo est un monde de comprmis :o )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Pour commenter Cliquer sur le fruit correspondant Pineapple...